Voyage sans escale

Où l’on apprend qu’en mer il est possible de vivre autrement, libre, au fil de l’horloge naturelle du temps. Cette longue traversée en solitaire , que nous propose « Gérard Janichon » rend accessible les symboles, l’imaginaire, une rêverie au gré des vagues et des vents. Voyage sans escale est une révélation des horizons perdues, le souvenir d’amours brisés, la musique de la vague d’étrave. C’est l’occasion d’impressions, de réflexions, de questions parfois sans réponse.

Résumé

« La mer est un voyage dans lequel je me reconnais souvent. Elle m’a rendu autre, je lui dois tout… Je ne sais si je suis marin, mais j’appartiens profondément à cc monde. C’est ma famille.
Il n’est pourtant pas besoin d’être marin pour goûter à cette invitation du voyage; chacun pourra y trouver les reflets de sa propre quête, sa recherche d’identité, de sens et d’absolu.
Sans escale, ce voyage n’est pas destiné à arriver. Le voyage est ici la voie, la vie. Une vie simple, soumise aux envoûtements de la mer, errance choisie dont l’ambition n’est pas de courir le monde mais de mieux l’embrasser, le comprendre.
L’océan n’est peut-être qu’un prétexte, mais Gérard Janichon dit avec force et sensualité l’amour de la mer, le lien avec le bateau, la navigation qui rythme les jours et les couleurs de l’âme. Il converse avec l’horizon et y puise la splendeur de l’univers, la douleur d’être, le bonheur partagé. L’humour est aussi du voyage et ces chroniques vous accompagneront par tous les temps et les allures, comme une petite musique de mer ».
Editions Glénat

Depuis l’aventure initiatique autour du monde à bord du célèbre Damien en compagnie de son ami « Jérôme Poncet », Gérard Jonichon a écumé tous les océans, en solitaire ou en équipage. Pilote, il a aussi couru les cieux, quand il ne voyageait pas à terre. De livres en articles de presse, ses textes ont suscité bien des vocations.

La légende Damien est née… 

« Partir, vouloir tout quitter à peine sorti de l’adolescence, c’était délibérément donner une direction (un sens aussi) à sa vie, accepter d’être mis à l’écart, paria pour les uns, envie des autres » Gérard Janichon.

sources images : Damien/Arthaud/Bpifrance. sources textes : Gérard Janichon Arthaud

Laisser un commentaire